Comment préparer son jardin pour l’automne ?
Découvrez dans cet article comment préparer votre jardin pour l'automne, et favoriser une reprise vigoureuse au printemps.

Préparer son jardin pour l’automne : conseils essentiels de taille et de valorisation des déchets.

L’automne est un moment important pour prendre soin de son jardin, et le préparer à passer la saison hivernale. Dans cet article, je vous partage les étapes clés de la préparation automnale. Découvrez comment maximiser la santé et la durabilité de votre espace extérieur tout en contribuant à l’environnement !

La taille avisée : préservez la vitalité des plantes

Une fois le mois d’août terminé, et avec lui la période de nidification des oiseaux, c’est le moment pour tailler vos plantes vivaces, arbres et arbustes !

Eliminez les parties endommagées

Certaines plantes ont pu être touchées par des maladies, parasites ou tout simplement la sécheresse durant l’été. Commencez par supprimer les partie endommagées, sèches ou malades. Pour tailler correctement, vous taillez toujours au dessus de deux feuilles ou bougeons.

Eliminer les parties abimées permet aux plantes de concentrer leur énergie sur la pousse des parties saines. Cela favorisera une reprise vigoureuse au printemps.

Taillez les plantes à floraison estivale

Taillez les arbustes en fin de floraison entre la fin de l’été et le début de l’automne. C’est le cas notamment des rosiers, spirées, potentilles, lilas, forsythias, lavandes et autres plantes méditerranéennes. Vous pouvez aisément rabattre la plante de deux tiers pour stimuler une floraison encore plus spectaculaire l’an prochain. Profitez-en pour faire des boutures et avoir de nouvelles plantes gratuites pour votre jardin.

Couper les fleurs de cosmos permet de préparer son jardin pour l'automne en le gardant fleuri.

Si vous avez des plantes annuelles actuellement en fleurs (cosmos, tournesols, dahlias…), coupez régulièrement les fleurs fanées pour stimuler la floraison et avoir un jardin fleuri jusqu’à la fin de l’automne !

Eclaircissez les arbres fruitiers

Taillez les arbres fruitiers pour éliminer les branches mortes ou malades, et pour permettre une meilleure circulation de l’air et de la lumière, garants d’une bonne santé. Cela améliorera la qualité des fruits et réduira les risques de maladie.

Taillez les framboisiers et mûriers après la récoltes des fruits : les tiges sèches peuvent être taillées au ras du sol, les tiges vertes peuvent être rabattues de moitié. Les drageons (les petites pousses frêles au pied de l’arbuste) peuvent être déterrés et replantés ailleurs.

Un plant de framboisier avant sa taille d'automne
Après fructification, une bonne taille permet aux framboisiers de repartir de plus belle l’année suivante

Pour les cassis et groseilliers, attendez idéalement la fin de l’automne ou le début du printemps pour tailler. Rappelez-vous que les fruits poussent sur les branches de l’année précédente pour les groseilliers, et celle de l’année en cours pour les cassis. On supprime donc le vieux bois mais on ne fait que raccourcir les nouvelles pousses. L’idée est de donner une forme pratique pour la récolte à l’arbuste.

Enfin, les fraisiers se reproduisent à l’automne en créant des stolons. Vous pouvez les laisser s’enraciner plus loin ou bien les fixer dans des pots jusqu’à enracinement pour avoir plus de plants de fraisiers, ou en offrir !

La valorisation des déchets de jardin

Plutôt que de jeter les déchets de jardin à la poubelle, pensez à les valoriser de manière écologique et utile. Ces « déchets » sont une ressource inestimable pour votre jardin : ils nourrissent votre sol et le rendent vivant, ils servent d’abri et de plat de résistance à de nombreux êtres vivants du jardin et enfin ils peuvent servir à protéger vos plantes du froid hivernal. Voici quelques idées pour donner une nouvelle vie à ces déchets :

Le compostage : nourrir le sol naturellement

Les feuilles mortes, les résidus de plantes et les tailles d’arbustes peuvent être transformés en un précieux amendement de sol en les compostant. Le compost enrichira votre sol en nutriments et améliorera sa structure.

Pour composter, vous avez plusieurs options : en bacs, en tas au fond du jardin ou en surface, c’est à dire directement à la surface du sol, c’est ce qu’on appelle le paillage ou mulching.

Le paillage : protéger et donner vie au sol

Le paillage, ou mulch, est selon moi LE geste indispensable pour préserver son sol, et de fait, la santé de son jardin. Pailler consiste à couvrir son sol pour le protéger de l’érosion, des intempéries et de la sécheresse. Au fur et à mesure du temps, le paillis se décomposent et nourrit le sol en profondeur, tout en attirant la biodiversité du sol, nécessaire à la résilience des plantes. Utilisez les feuilles mortes et les petites branches, ou encore la tonte, pour créer un paillis protecteur autour des plantes. Le paillis réduira l’évaporation de l’eau, supprimera les mauvaises herbes et maintiendra une température du sol plus constante.

Paillage et enrichissement du sol avec du fumier dans le potager urbain de Mauvaise Graine
Chaque automne, je paille mon potager avec du fumier pour protéger et enrichir le sol

Les potions végétales : des remèdes naturels contre les ravageurs

Certaines plantes peuvent être utilisées pour créer des infusions ou des purins qui agissent comme des insecticides ou engrais naturels. C’est le cas de la tanaisie, l’ortie, la consoude, la lavande, la prêle… Ces potions sont très utiles en fin de saison, lorsque des champignons comme le mildiou ou l’oïdium apparaissent au jardin et au potager.

Respectez la biodiversité durant vos travaux d’automne

Préparer son jardin pour l’arrivée de l’automne, c’est aussi donner un coup de pouce à la biodiversité pour cette saison. Lorsque vous effectuez des tailles et gérez les déchets, gardez à l’esprit l’importance de la biodiversité dans votre jardin. Évitez de tailler excessivement, et surtout laissez des zones sans entretien, car les petits animaux, les insectes et les oiseaux trouvent refuges dans ces coins calmes du jardin.

Pensez bien que la plupart des insectes que vous voyez durant l’été ne disparaissent pas à l’automne, ils cherchent à se cacher et se protéger du froid. Si vous souhaitez les aider, laissez quelques tas de bois, vieilles souches ou arbres morts en place pour leur offrir un gîte protecteur durant l’hiver. Une zone de pelouse non tondue sera également un refuge de qualité pour de nombreux insectes !

Pour savoir comment aider encore plus la biodiversité en ville, vous pouvez lire cet article 🤗​

Préparation pour le printemps : assurez une saison florissante

Plantez sans risque

Je le répète souvent : l’automne est le nouveau printemps ! Pas de risque de sécheresse, les plantes ont le temps de s’enraciner en profondeur et de faire le plein d’énergie pour vous offrir des floraisons et récoltes spectaculaires au printemps ! Je favorise donc de plus en plus les plantations à l’automne :

  • Entre septembre et novembre pour les plantes annuelles et vivaces rustiques (qui ne craignent pas le gel)
  • A partir de novembre pour les arbustes, arbres et petits fruits

Planifiez le printemps

L’automne c’est aussi le moment d’anticiper et planifier ses futurs travaux au jardin. Faites le bilan de votre jardin ou potager actuel, dressez la liste de vos envies, et planifiez les travaux à venir mois par mois pour mener à bien votre nouveau projet. Et si vous avez besoin d’aide pour imaginer le jardin de vos rêves, ou vous lancer dans l’aventure du potager urbain, n’hésitez pas à faire appel à moi. Je suis là pour vous guider pas à pas dans votre projet, ou le mener à bien si vous souhaitez me confier les travaux d’aménagement et de plantations 👩‍🌾

Plan d'aménagement de jardin écologique réalisé par Mauvaise Graine
Un plan d’aménagement réalisé pour des clients dans un grand jardin à Tervuren

Préparer votre jardin pour l’automne est une étape cruciale pour maintenir sa vitalité et sa beauté tout au long de l’année. En suivant ces conseils, vous préparez votre jardin pour l’hiver, mais vous contribuez également à la capacité de votre jardin à s’épanouir au retour des beaux jours.

Le meilleur moment pour vous mettre au jardinage ? Maintenant !

Pensez à vous inscrire à la newsletter (en bas de cette page) pour recevoir toutes les actualités et nouveaux articles par mail 💌​

Partager cet article

Mes derniers articles

Comment planifier son année au jardin ?

Dans cet article, je vous explique comment planifier son année au jardin, en reprenant les travaux mensuels des jardinier.e.s…

Comment préparer son jardin pour l’automne ?

Découvrez dans cet article comment préparer votre jardin pour l’automne, et favoriser une reprise vigoureuse au printemps. …

Est-ce écologique de jardiner ?

Le jardinage est défini comme l’activité écologique par excellence, mais est-ce vraiment le cas ? …

Contactez-moi

Le meilleur moment pour commencer à jardiner ? Maintenant !

Vous voulez un beau jardin vivant où vous ressourcer et vous nourrir sainement ? Jardinez avec moi et recevez tous mes conseils et astuces directement dans votre boite mail (promis, je ne suis pas relou 😉​)

*En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir ma newsletter mensuelle.

Mauvaise Graine, aménagement de jardins écologiques à Bruxelles

Inscrivez-vous pour ne rien louper des prochaines news !

Newsletter

Les vidéos arrivent prochainement

Mauvaise Graine, aménagement de jardins écologiques à Bruxelles

Silence, ça tourne !

Ma dernière vidéo